pour revenir à l'accueil vous pouvez à tout moment cliquer sur le titre le titre du blog en rouge
en cas d'incident d'affichage cliquer sur le bouton [Actualiser (F5)] de votre navigateur

Archive pour la catégorie '1 - Provincia de Sevilla'

05ème étape : El Real-de-la-Jara → Monesterio = 19,6 km

Dimanche 25 février 2007

vp_etapa-05.gif
©http://www.mundicamino.com/©

05_01.jpgDès le départ, cet arroyo marque la frontière entre l’Andalucía et l’Extremadura.
Au fond le “Castillo de las Torres”.
 
 
 
 

05_02.jpgLa signalisation du “proyecto Alba Plata” :
http://www.viaplata.com/la_via_señalizacion.htm 
 
 
 
 
 

05_03.jpgJe ne me lasse jamais d’observer les cigognes, …
 
 
 
 
 
 
 

05_04.jpget d’admirer les cochons de la Sierra Norte.
 
 
 
 
 

05_05.jpgJ’ai cru que cette ermita (en mauvais état) était celle de San Isidro.
 
 
 
 
 

05_06.jpgL’ermita de San Isidro se trouve quelques centaines de mètres plus loin, de l’autre côté de l’autoroute.
 
 
 
 
 

05_07.jpgErmita de San Isidro.
 
 
 
 
 
 
 

05_08.jpgJusqu’à Monesterio (~8 km), je vais marcher seul sur l’autoroute (c’était un dimanche).
 
 
 
 
 

05_09.jpgUn pont de l’antigua Via de la Plata.
 
 
 
 
 
 

Toutes les photos de l’étape :
http://lesgibons.free.fr/ultreia/Espagne/Sevilla_Santiago/galerie/thumbnails.php?album=27

Suggestion

Demander à la société qui construit l’autoroute de mettre en valeur l’ermita de San Isidro : 

  • restauration de l’ermita
  • mise en place d’un jardin cloturé tout autour, avec tables et bancs de pique-nique pour les pèlerins.
  • eclairage nocturne

Une goutte d’eau dans le budget de contruction de l’autoroute !

04ème étape : Almadén-de-la-Plata → El Real-de-la-Jara = 16,6 km

Samedi 24 février 2007

vp_etapa-04.gif
©http://www.mundicamino.com/©

04_02.jpgLes cochons de la Sierra Norte vivent en liberté et se nourissent essentiellement de glands de chêne vert.
 
 
 
 

04_04.jpgAussitôt arrivé à El Real-de-la-Jara, je suis monté au Castillo Medieval.
De là j’ai vu, vers le Nord au delà du rio, la Via de la Plata pénétrer dans la province de Badajoz, partie de la cominidad autónoma de Extremadura.
 
 
 
 
 

04_05.jpgIglesia de San Bartolomé
 
 
 
 
 
 
 

04_06.jpgLe castillo medieval.
 
 
 
 
 

04_09.jpgPas désagréable à regarder le carnaval …
 
 
 
 
 
 

Toutes les photos de l’étape :
http://lesgibons.free.fr/ultreia/Espagne/Sevilla_Santiago/galerie/thumbnails.php?album=19

Recommandation

Aller dîner à la mesón “La Cochera” (derrière l’église) pour y déguster “le meilleur cochon du monde” selon le serveur (dont j’avais noté le prénom). Il m’a conseillé un morceau de “secreto” grillé et je n’ai pas regretté.

03ème étape : Castiblanco-de-los-arroyos → Almadén-de-la-Plata = 29,5 km

Vendredi 23 février 2007

vp_etapa-03.gif
©http://www.mundicamino.com/©

03_00.jpgDe l’albergue municipale, très confortable, j’ai fait un détour par l’église pour revoir les cigognes aux nids.
 
 
 
 
 
 

03_01.jpgJ’ai été déçu de ne pas pouvoir visiter la ermita de Nuestra Señora de Escardiel, située à l’intérieur d’une dehesa.
Il est vrai que cela faisait un aller-retour de ~4 km, à rajouter à une étape de 30 km …
 
 
  

03_02.jpgImpressionante, l’entrée de la dehesa “El Tinajar” !
 
 
 
 
 

03_03.jpgEntrée du parc forestier “El Berrocal”.
 
 
 
 
 

03_05.jpgRencontre avec des biches pas très craintives.
 
 
 
 
 

03_06.jpgIn mémoriam.
S’est-il noyé en traversant le rio en crue juste après ?
Etait-ce un pèlerin ?
 
 
 

03_07.jpgJe teste la profondeur de l’eau sur le gué.
Pour ne pas me déchausser, je suis passé sur les plots à droite.
 
 
 
 

03_09.jpgEl Cerro del Calvario.
 
 
 
 
 

03_10.jpgVers le Sud.
On distingue le camino, à gauche.
 
 
 
 

03_13.jpgVers le Nord.
On découvre Almadén-de-la-Plata.
 
 
 
 

03_18.jpgLe plafond de la superette d’Almadén-de-Plata.
Je ne vais pas tarder à découvrir que le meilleur “jamón iberico” est produit dans la Sierra Norte.
 
 
 

Toutes les photos de l’étape :
http://lesgibons.free.fr/ultreia/Espagne/Sevilla_Santiago/galerie/thumbnails.php?album=18

02ème étape : Guillena → Castiblanco de los Arroyos = 19,0 km

Jeudi 22 février 2007

vp_etapa-02.gif
©http://www.mundicamino.com/©

02_01.jpgA la sortie de Guillena on peut, normalement, traverser le rio “Riviera de Huelva” via un gué, ce qui évite de faire un détour par le pont plus à l’Ouest. 
 
 
 
 

02_02.jpgLe camino passe par la “Via Pecuaria Cañada Real de las Islas”, bordé d’oliveraies et d’orangeraies.
pecuaria = de l’élevage
cañada = vallon
Je traduis par : chemin de transhumance
 
 

02_03.jpgCe jour là, pluie sur terrain gras ; heureusement, l’étape était courte.
Ce sera un des seuls jours où la pluie m’a gêné.
 
 
 
 

02_05.jpgFerme d’autrefois.
 
 
 
 
 

02_06.jpgGanaderia d’aujourd’hui.
Ganado = bétail
 
 
 
 

02_07.jpgBorne “Milario año 2000″ mise en place par la diputación de Sevilla à l’initiative de los amigos del camino de Santiago de Sevilla.
 
 
 
 
 
 

02_09.jpgIn memoriam au bord de la route de Burguilos à Castiblanco-de-los-Arroyos.
Etaient-ce des pèlerins ?
 
 
 

Toutes les photos de l’étape :
http://lesgibons.free.fr/ultreia/Espagne/Sevilla_Santiago/galerie/thumbnails.php?album=17

01ère étape : Sevilla → Guillena = 22,2 km

Mercredi 21 février 2007

vp_etapa-01.gif
©http://www.mundicamino.com/©

01_01.JPGLe départ officiel se situe à la porte San-Miguel de la cathédrale.
Pour ma part, j’ai préféré partir de la Plaza del Triumfo, au pied de la Giralda.
 
 
 
 

01_02.jpgAprès avoir traversé le rio Gualdalquivir sur le Puente de Isabel II,
on passe devant la capilla del Carmen,
connue vulgairement comme “El Mechero” (le Briquet). 
 
 
 
 
 

01_03.jpgEn arrivant à Santiponce, on découvre le monasterio de San Isidoro-del-Campo
“Fondé en 1301 par Alfonso Pérez de Guzmán et Maria coronel …”
http://www.ayto-santiponce.es/turismo/monumentos.htm
 
 
 

01_06.jpgA la sortie de Santiponce, ne manquez surtout pas le site archélogique d’Itálica.
Ce fut le premier emplacement permanent des romains dans le sud de la péninsule Ibérique et le berceau des familles de l’empereur Trajan qui y naquit en 53, et de son successeur Hadrien.
Ci-contre : sculpture héroïque de l’empereur Trajan.
http://www.ayto-santiponce.es/turismo/italica.htm
 

01_05.jpgL’amphithéâtre.
 
 
 
 
 

01_11.jpgJ’ai particulièrement apprécié les mosaïques.
Ci-contre détail de la Mosaïque de la “Maison des Oiseaux”.
 
 
 
 
 

01_19.jpgAprès Santiponce, sur le camino de servicio de EMASESA (Empresa Municipal de Abastecimiento y Saneamiento de Aguas de Sevilla), j’ai eu à traverser el arroyo de Molinos. Constatant que l’eau, froide, allait me mouiller les roupettes, j’ai fait marche arrière.
 
 
 

01_20.jpgC’est alors que j’ai aperçu, au loin, deux silhouettes qui venaient vers moi.
C’étaient Catherine et Deidre, deux jeunes Irlandaises.
Ensemble, nous avons longé le ruisseau sur la gauche vers l’amont et fini par trouver un passage après au moins 500 mètres.
Ce sera la seule fois, jusqu’à Santiago, où j’aurai dû enlever mes chaussures.
 

Toutes les photos de l’étape :
http://lesgibons.free.fr/ultreia/Espagne/Sevilla_Santiago/galerie/thumbnails.php?album=16

“Memento, homo, quia pulvis es, et in pulverem reverteris”

Lorsque je suis arrivé à Guillena, à la tombée du jour, l’église se remplissait de monde.
C’était la cérémonie des cendres qui  marque le début du carême (et de mon pélerinage).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mercredi_des_Cendres

Recommandation

Bien que l’étape soit relativement courte, partir tôt le matin afin de disposer d’au moins 2 heures pour visiter Itálica.

Suggestion à la Empresa Municipal de Abastecimiento y Saneamiento de Aguas de Sevilla

J’ai opté pour le camino de servicio, recommandé pour les pèlerins à vélo, parce que je craignais que le camino pour les pèlerins à pieds, plus à l’Ouest vers le rio “Riviera de Huelva”, ne soit inondé. Quoi qu’il en soit, la mise en place de plots serait appréciée.

Carton rouge pour la ciudad de Guillena

Il n’y avait que 2 matelas mousse sous plastique au polideportivo et pas de couverture : Catherine et Deidre se sont partagés un matelas et j’ai dû dormir tout habillé dans mon drap housse en soie …
C’est l’albergue la moins confortable que j’ai rencontrée sur la Via de la Plata.

Sevilla

Mardi 20 février 2007

 Nous avons passé 5 jours délicieux à Sevilla.

sevilla_20070216_07_480×640.jpg

Toute les photos de Sevilla :
http://lesgibons.free.fr/ultreia/Espagne/Sevilla_Santiago/galerie/thumbnails.php?album=39

Sevilla : rencontre avec los amigos del Camino de Santiago de Sevilla

Lundi 19 février 2007

sevilla_20070219_6.jpg José-Antonio Mariné-Brossa (vice-président)
 Alfredo Ortega (peregrino en partance)
 José-Maria-Maldonado (escritor, compositor y cantautor del Camino de Santiago)
 http://www.portalatino.com/platino/servlet/UserRedirect?username=maldonado
 
 

Asociación de Amigos del Camino de Santiago de Sevilla
calle San Jacinto, nº 25
41010 - Sevilla
Tel : 954 335 274
Site : http://www.viaplata.org/

sevilla_20070219_7.jpg Après le briefing au siège de l’association, on s’est retrouvés au café du coin.
 
 
 
 
 

Recommandations

Prenez rendez-vous avec los Amigos del Camino de Santiago de Sevilla pour :

  • - obtenir les dernières informations sur le camino de la Via de la Plata,
  • - faire tamponner votre crédanciale,
  • - acheter leur T-shirt.

Sevilla : geocache “Los Jardines de Murillo” (GCN927)

Lundi 19 février 2007

sevilla_20070219_2.jpgLos Jardines de Murillo” est une micro-cache (container de film 24×36).
Je ne pouvais donc déposer, physiquement,  mon  travel bug “el peregrino de la Via-de-laPlata”.
Je l’ai donc fait virtuellement.
Si vous voulez visiter la geocache, cliquer sur de lien :
http://www.geocaching.com/seek/cache_details.aspx?guid=2671d8f6-d678-4b47-b69f-77c45d60c07c