pour revenir à l'accueil vous pouvez à tout moment cliquer sur le titre le titre du blog en rouge
en cas d'incident d'affichage cliquer sur le bouton [Actualiser (F5)] de votre navigateur

01ère étape : Sevilla → Guillena = 22,2 km

vp_etapa-01.gif
©http://www.mundicamino.com/©

01_01.JPGLe départ officiel se situe à la porte San-Miguel de la cathédrale.
Pour ma part, j’ai préféré partir de la Plaza del Triumfo, au pied de la Giralda.
 
 
 
 

01_02.jpgAprès avoir traversé le rio Gualdalquivir sur le Puente de Isabel II,
on passe devant la capilla del Carmen,
connue vulgairement comme “El Mechero” (le Briquet). 
 
 
 
 
 

01_03.jpgEn arrivant à Santiponce, on découvre le monasterio de San Isidoro-del-Campo
“Fondé en 1301 par Alfonso Pérez de Guzmán et Maria coronel …”
http://www.ayto-santiponce.es/turismo/monumentos.htm
 
 
 

01_06.jpgA la sortie de Santiponce, ne manquez surtout pas le site archélogique d’Itálica.
Ce fut le premier emplacement permanent des romains dans le sud de la péninsule Ibérique et le berceau des familles de l’empereur Trajan qui y naquit en 53, et de son successeur Hadrien.
Ci-contre : sculpture héroïque de l’empereur Trajan.
http://www.ayto-santiponce.es/turismo/italica.htm
 

01_05.jpgL’amphithéâtre.
 
 
 
 
 

01_11.jpgJ’ai particulièrement apprécié les mosaïques.
Ci-contre détail de la Mosaïque de la “Maison des Oiseaux”.
 
 
 
 
 

01_19.jpgAprès Santiponce, sur le camino de servicio de EMASESA (Empresa Municipal de Abastecimiento y Saneamiento de Aguas de Sevilla), j’ai eu à traverser el arroyo de Molinos. Constatant que l’eau, froide, allait me mouiller les roupettes, j’ai fait marche arrière.
 
 
 

01_20.jpgC’est alors que j’ai aperçu, au loin, deux silhouettes qui venaient vers moi.
C’étaient Catherine et Deidre, deux jeunes Irlandaises.
Ensemble, nous avons longé le ruisseau sur la gauche vers l’amont et fini par trouver un passage après au moins 500 mètres.
Ce sera la seule fois, jusqu’à Santiago, où j’aurai dû enlever mes chaussures.
 

Toutes les photos de l’étape :
http://lesgibons.free.fr/ultreia/Espagne/Sevilla_Santiago/galerie/thumbnails.php?album=16

“Memento, homo, quia pulvis es, et in pulverem reverteris”

Lorsque je suis arrivé à Guillena, à la tombée du jour, l’église se remplissait de monde.
C’était la cérémonie des cendres qui  marque le début du carême (et de mon pélerinage).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mercredi_des_Cendres

Recommandation

Bien que l’étape soit relativement courte, partir tôt le matin afin de disposer d’au moins 2 heures pour visiter Itálica.

Suggestion à la Empresa Municipal de Abastecimiento y Saneamiento de Aguas de Sevilla

J’ai opté pour le camino de servicio, recommandé pour les pèlerins à vélo, parce que je craignais que le camino pour les pèlerins à pieds, plus à l’Ouest vers le rio “Riviera de Huelva”, ne soit inondé. Quoi qu’il en soit, la mise en place de plots serait appréciée.

Carton rouge pour la ciudad de Guillena

Il n’y avait que 2 matelas mousse sous plastique au polideportivo et pas de couverture : Catherine et Deidre se sont partagés un matelas et j’ai dû dormir tout habillé dans mon drap housse en soie …
C’est l’albergue la moins confortable que j’ai rencontrée sur la Via de la Plata.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.